Un forum pour les véritables passionnés de Marilyn Monroe : fan de l'actrice mais aussi de la femme simple et naturelle qu'elle était. Des retrouvailles au travers de ses séances photos, de sa filmographie, des ouvrages qui lui ont été consacrés..
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le déclin (1960-1961)

Aller en bas 
AuteurMessage
Chris
Admin
avatar

Messages : 2948
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 52
Localisation : Marignane

MessageSujet: Le déclin (1960-1961)   Mer 24 Nov - 16:54

Le Déclin (1960-1961)



En 1960, elle tourne dans un conte de fée contemporain : "Le milliardaire", avec Yves Montand. Lors du tournage elle rencontre un nouveau psychiatre, le Docteur Greenson. Mais à l'époque, le film fait un flop retentissant. Les médias se sont surtout intéressés à leur idylle qui sera utilisée comme campagne publicitaire pour le film..

Elle reçoit aussi en ce début d'année 1960 le Golden Globe Award au titre de "Meilleure Actrice".

Ce sera une éclaircie dans la tristesse et la solitude qui l'entourent. D'autant qu'à la fin du tournage de "Certains l'aiment chaud" elle a connu la douleur de perdre l'enfant qu'elle attendait.

Ce sera en 1961, pendant le tournage des "Misfits", que Marilyn sombrera dans la dépression. Le film a été écrit par Arthur Miller, POUR Marilyn, avec Monty Clift et Clark Gable. Elle se reconnaît trop dans ce scénario dramatique, et la chaleur qui règne à Réno fait monter la tension entre les époux (qui très vite font suite séparée). Le tournage est interrompu. Marilyn est à bout, sous l'effet des barbituriques et de l'alcool. Elle est hospitalisée quelques jours dans une clinique de Los Angeles où elle est suivie par le Docteur Greenson.

Elle reprend le tournage du film dans des conditions exténuantes. La fin du tournage signifiera également la fin de son mariage avec Miller. Marilyn annonce son intention de divorcer le 11 novembre de retour à New York.

Gable est terrassé par une crise cardiaque 15 jours après. La presse tient Marilyn pour responsable. Seule la veuve de Gable n'a pas cette opinion, elle invitera même Marilyn au baptême de son fils.

Si, de nos jours, les "Misfits" est un film culte, en 1961, il est perçu comme un bide parce que c'est un film trop inattendu, trop dramatique au yeux du public.

Les événements s'enchaînent: Marilyn est internée à la Payne Whitney (clinique psychiatrique) et elle n'en sortira que grâce à l'intervention de son ami le plus fidèle, Joe DiMaggio. Elle sera transférée au Columbian Presbyterian Medical Center où elle séjournera 3 semaines. A sa sortie, elle est assaillie par les médias.

Ensuite, elle assiste aux obsèques de la mère d'Arthur, Augusta Miller, en compagnie de sa secrétaire May Reiss.

Brève pause lorsqu'elle retrouve Joe en Floride et elle est à nouveau assaillie par les médias lorsqu'elle assiste au baptème du fils de Clark Gable.

Et à nouveau un problème de santé puisque le 29 juin elle est opérée pour l'ablation de la vésicule biliaire.

Le sort s'acharne.....

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cpassionmarilyn.com
 
Le déclin (1960-1961)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marilyn au fil du temps :: Biographie :: Le Déclin (1960-1961)-
Sauter vers: