Un forum pour les véritables passionnés de Marilyn Monroe : fan de l'actrice mais aussi de la femme simple et naturelle qu'elle était. Des retrouvailles au travers de ses séances photos, de sa filmographie, des ouvrages qui lui ont été consacrés..
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Décès du photographe Richard C Miller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chris
Admin
avatar

Messages : 2940
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 52
Localisation : Marignane

MessageSujet: Décès du photographe Richard C Miller   Sam 16 Oct - 18:00

As photographer Richard C. Miller documented the construction of the four-level freeway interchange in mid-20th century downtown Los Angeles, he was overwhelmed by its man-made beauty.

"I saw it and just went out of my mind," he later wrote. "I thought, 'My God, this is how people must have felt when they first saw the cathedrals in Europe.'"

Miller forged a career in the 1940s and 1950s photographing celebrities. But the images Miller took for his own pleasure, especially of the unfolding of the Hollywood Freeway, showcase an independent vision, said Craig Krull, whose Santa Monica gallery this year staged a show of Miller's work.

Miller died Friday of complications from pneumonia at a hospital in Rhinebeck, N.Y., where he had moved from Calabasas, Calif., to live with a daughter, said Michael Andrews, a family friend. He was 98.

"He was way ahead of his time," said Krull. "When he photographed the Hollywood Freeway, nobody at that time was thinking about photographing a project like that for artistic purposes."

The Santa Monica exhibit reflected Miller's work for magazines and his celebrity portraits, which included a young model later known as Marilyn Monroe posing as a bride and James Dean on the set of the 1956 movie "Giant." Dean and the photographer bonded over mutual ownership of Porsches, Miller later said.

There were also images of an evolving Los Angeles, "'snapshots' of a city coming into its own," the Los Angeles Times said earlier this year, as well as Miller's signature prints made with the Carbro process, a complex and now-arcane color-printing technique that produces vibrant archival-quality prints from pigments rather than dye.

One of his more famous Carbro prints features his eldest daughter, Linda, peeking up at the Thanksgiving turkey during grace. It made the cover of The Saturday Evening Post in 1941, giving Miller his first big break.

It was the Post's first photographic cover that captured the kind of everyday scene made famous by artist Norman Rockwell, said Paul Martineau, assistant curator of photographs at the J. Paul Getty Museum.

Miller may have been the last surviving photographer to have used the Carbro printing method, which was out of vogue by the late 1940s, Martineau said.

Miller was considered a Carbro master, and a selection of his prints were included in a Getty exhibit last year on Paul Outerbridge, a pioneer of color photography.

Never one for self-promotion, Miller rarely exhibited his work. Three books featuring his photographs were first printed in 2009, the year he turned 97.

Richard Crump Miller was born Aug. 6, 1912, in Hanford, Calif., in the San Joaquin Valley and moved to Los Angeles with his family in the 1920s.

As a child, he was fascinated by his minister father's folding camera. By age 10, he had his own camera and as a teenager built a darkroom at his parent's home.

He attended Stanford University, Pomona College and graduated from the University of Southern California, where he met his future wife, Margaret.

While appearing in a play at the Pasadena Community Playhouse, he borrowed a Leica and made portraits of the other actors.

He was in New York pursuing acting when he shared his photographs with Edward Steichen, a leading commercial photographer who encouraged Miller to turn his pastime into a career.

During World War II, Miller worked for the photo department at North American Aviation and became close friends with another employee - Brett Weston, who became known for his photographs of landscapes and nature.

From 1955 to 1962, Miller freelanced for Globe Photos, shooting dozens of big-name stars as he covered more than 70 films on location, including "Some Like It Hot" with Monroe.

After daughter Linda died of cancer at 24 in 1962, Miller "sort of withdrew form the world," Andrews said, and went into near-seclusion at the home he built on five acres in Calabasas.

Although he was shy, Miller was known for his warmth and eagerness to share his knowledge. A younger generation of photographers have worked to bring Miller recognition.

"He was like 007 with a gun over his shoulder," Andrews told The Times earlier this year. "The camera went everywhere. He must have climbed to the top of buildings, hiked up hills to get some of these perspectives. And from these you see, he clearly loved Los Angeles so much."



Miller's wife died in 2006 at age 92.

He is survived by two daughters, Janice and Margaret; a sister, Nancy Jane Stratford; and two grandsons.
Thanks to Scott
Je traduis le texte en français dans un autre message.

Chris
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cpassionmarilyn.com
Chris
Admin
avatar

Messages : 2940
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 52
Localisation : Marignane

MessageSujet: traduction française de l'article de Scott   Sam 16 Oct - 18:01

En tant que photographe Richard C. Miller a photographié la construction de l'échangeur autoroutier à quatre niveaux à la mi-20e siècle du centre de Los Angeles, il a été bouleversé par sa beauté à forme humaine.

"Je l'ai vu etil m'est venu à l'esprit, a-t-il écrit plus tard. «J'ai pensé, 'Mon Dieu, c'est la façon de ce que les gens doivent avoir ressenti quand ils virent les cathédrales en Europe."

Miller fait une carrière dans les années 1940 et 1950 à photographier les célébrités. Mais les Miller a pris des images pour son propre plaisir, en particulier du déploiement de la Hollywood Freeway, en présentant une vision indépendante, a déclaré Craig Krull, dont la galerie de Santa Monica à présenter cette année une exposition sur le travail de Miller.

Miller est décédé vendredi des suites d'une pneumonie dans un hôpital de Rhinebeck, NY, il vivait à Calabasas en Californie, avec une de ses filles, a déclaré Michael Andrews, un ami de la famille. Il avait 98 ans.
«Il était très en avance sur son temps", a déclaré Krull. «Quand il a photographié la Hollywood Freeway, personne à cette époque n'aurait pensé à photographier un tel projet à des fins artistiques."

L'exposition de Santa Monica reflète le travail de Miller pour les magazines et ses portraits de célébrités, dont une jeune mannequin plus tard connue sous le nom de Marilyn Monroe posant comme une épouse et James Dean sur le tournage du film 1956 "Géant". Dean et le photographe partageaient une passion commune pour les Porsches, a dit plus tard Miller.

Il y avait aussi des images d'une évolution de Los Angeles », des« instantanés »d'une ville en plein essor", a déclaré le Los Angeles Times un plus tôt cette année, ainsi que la signature de Miller impressions réalisées avec le processus Carbro, un procédé complexe et peu évident - une technique d'impression couleur vibrante qui produit des impressions de qualité archivistique à partir de pigments plutôt que de teintures.

Une de ses plus célèbres estampes Carbro est celle de sa fille aînée, Linda, avec une dinde lors d'un ThanksGiving. Elle a fait la couverture du The Saturday Evening Post en 1941, donnant Miller sa première grande couverture.

C'était la premère couverture du Post qui a capturé le genre de scène quotidienne rendu célèbre par l'artiste Norman Rockwell, a déclaré Paul Martineau, conservatrice adjointe des photographies au Musée J. Paul Getty.

Miller peut avoir été le dernier photographe survivant à avoir utilisé la méthode d'impression Carbro, qui était passé de mode à la fin des années 1940, a dit Martineau.

Miller a été considéré comme un maître Carbro, et une sélection de ses oeuvres comprenait des oeuvres sur Paul Outerbridge lors d'une exposition Getty l'année dernière, un pionnier de la photographie couleur.

Peu favorable à l'auto-promotion, Miller a rarement exposé son travail. Trois livres mettant en vedette ses photographies ont d'abord été imprimés en 2009, l'année de ses 97 ans.

Richard Crump Miller est né le 6 août 1912, à Hanford, Californie, dans la vallée de San Joaquin et a déménagé à Los Angeles avec sa famille dans les années 1920.

Enfa,t, il était fasciné par la caméra de son père. À 10 ans, il avait sa propre caméra et à l'adolescence il a construit une chambre noire dans la maison de ses parents.

Il a fréquenté l'Université de Stanford, le Pomona College et il est diplômé de l'University of Southern California, où il a rencontré sa future épouse, Margaret.

Bien que figurant dans une pièce au Pasadena Community Playhouse , il a emprunté un Leica et réalise des portraits des autres acteurs.

Il était à New York où il poursuivait sa carrière d'acteur quand il a montré ses photos à Edward Steichen, photographe commercial de premier plan qui a encouragé Miller à penser à une carrière de photographe.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Miller a travaillé pour le service photo du North American Aviation et il se lie d'amitié avec un autre employé - Brett Weston, qui s'est fait connaître pour ses photographies de paysages et de nature.

De 1955 à 1962, Miller est pigiste pour Globe Photos, où il shoote des dizaines de stars de renom comme il a couvert plus de 70 films sur place, y compris "Some Like It Hot" avec Monroe.

Après que sa fille Linda soit décédée d'un cancer à 24 ans en 1962, Miller "se retire en quelque sorte du monde," a dit Andrews, et il entra dans quasi-isolement à la maison, sur un terrain de cinq acres à Calabasas.

Bien qu'il ait été timide, Miller était connu pour sa chaleur et le désir de partager ses connaissances. Une jeune génération de photographes ont travaillé à faire reconnaître Miller.

«Il était comme 007 avec un fusil sur son épaule," a déclaré Andrews au Times un plus tôt cette année. "La caméra est allée partout. Il a du grimper au sommet des bâtiments, parcouru lescollines pour obtenir certains de ces points de vue. Et à partir de ces vues, il a a tellement aimé clairement Los Angeles."

La femme de Miller est morte en 2006 à 92 ans.

Il laisse dans le deuil deux filles, Margaret et Janice, une sœur, Nancy Jane Stratford, et deux petits-fils.
Merci à Scott.


Chris

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cpassionmarilyn.com
 
Décès du photographe Richard C Miller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [photographe] Matt Miller
» Décès de Diane Disney Miller (18.12.1933-19.11.2013)
» Un photographe pro sur phototormenta
» Bret Hart s'exprime sur le décès de Test
» [Larosoire] photographe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marilyn au fil du temps :: Actualités :: dernières infos-
Sauter vers: